Catégorie : Le projet

Infos Pratiques

DIEU EST UN DJ

Projet de théâtre en simultané Genève-Montréal autour du texte de Falk Richter.
Réunis grâce à un système de téléprésence utilisant le réseau Internet, les plateaux de Montréal et de Genève dialoguent en simultané, à la recherche d’un espace commun.

:: Les 11, 12, 18 et 19 mai 2012
:: Au Théâtre de l’Usine dans le cadre du Mapping Festival à Genève (Billetterie en ligne)
:: À la Société des arts technologiques [SAT] dans le cadre de la BIAN à Montréal (Billetterie en ligne)

De plus, en marge de DIEU EST UN DJ insanë propose un workshop sur la téléprésence artistique. Le workshop se donnera en simultané à Genève dans le cadre du Mapping Festival et à la Société des arts technologiques [SAT] de Montréal. Ensemble, nous tenterons d’expérimenter la création à distance, au-delà des espaces géographiques pour mettre savoirs et expériences en commun. Le workshop fait appel à toute personne ayant une pratique artistique professionnelle, que ce soit dans la création numérique, dans la performance ou dans d’autres disciplines de l’image, du mouvement et du son.

INSCRIPTIONS:
:: MONTRÉAL (SAT): Par courriel à l’adresse vderepentigny@insan-e.net // Participation: Contribution volontaire // Infos: Société des arts technologiques [SAT]
:: GENÈVE (Mapping Festival): Par e-mail (préciser le nom du workshop dans l’objet) à l’adresse workshop@mappingfestival.com // Participation: 80CHF // Infos: Mapping Festival

Un peu de technique

Le projet DIEU EST UN DJ se définit comme étant un projet de théâtre en téléprésence. Mais qu’est-ce que la téléprésence et comment tout cela fonctionne-t-il?

La téléprésence signifie littéralement donner et avoir l’impression d’être à un autre endroit. Se projeter par images, son et/ou actions dans un autre espace géographique.

Pour cela les techniques utilisées par insanë dans son projet sont celles de l’image et du son live.
Notions importantes reliées à ces techniques:
– Le moins de latence (délai de ligne) possible pour une expérience en simultané
– La meilleure qualité de signal possible
– L’échelle 1:1 de l’acteur projeté par rapport à l’acteur local
– Le traitement de l’image et du son en temps réel et en lien avec la mise en scène

DSC2500 en tant quobjet dynamique 11 1024x681 Un peu de technique  dieu est un dj insanë insane in sane insan e julien brun vincent de repentigny falk richter guillaume corbeil

Ces quelques notions sont assez simples à assimiler, mais comment les respecter et en jouer facilement dans un projet de théâtre entre Genève et Montréal?

La latence et la qualité des signaux dépendent des facteurs suivants :
– Qualité des appareils, câbles, convertisseurs, cartes d’acquisition, etc.
– Stabilité et bande passante du réseau Genève-Montréal

SWITCHlan Karte2012 300x212 Un peu de technique  dieu est un dj insanë insane in sane insan e julien brun vincent de repentigny falk richter guillaume corbeilLe réseau Internet occupe une place de premier ordre dans la chaine technique de la téléprésence. La bande passante (le nombre de données qui transitent pas seconde) ainsi que la stabilité du réseau (la stabilité d’un connexion commerciale lambda dépendant par exemple du nombre d’utilisateurs connectés et privilégiant les flux vers les sites partenaires) doivent être contrôlés et maîtrisés de façon professionnelle. Pour cela, le projet DIEU EST UN DJ travaille avec les réseaux de la recherche suisse et québécoise (réseaux des universités et centres de recherches scientifiques). Ces réseaux sont gérés par les organismes SWITCH (Serving Swiss Universities) et RISQ (Réseau d’information scientifique du Québec). La Société des arts technologiques [SAT] de Montréal est directement connectée au RISQ ce qui est un grand avantage pour tout projet québécois de téléprésence. Du côté genevois, les seules connexions à SWITCH sont dans certains bâtiments de l’État et de l’Université de Genève. SWITCH, partenaire logistique d’insanë sur ce projet a donc proposé de mettre en place une connexion très haut débit fibre optique à son réseau à l’intérieur même du Théâtre de l’Usine. Cette connexion nous permettra de nous connecter directement à Montréal avec une bande passante très confortable. Les tests ont démontré que nous pouvions atteindre 90Mbits/s en upload et en download sur les ports ouverts spécialement pour nos logiciels de téléprésence! De plus, SWITCH et RISQ possédant une maîtrise complète de leurs propres fibres optiques, ils peuvent s’assurer d’une connexion directe entre eux et d’une stabilité permanente, ce qui est un énorme plus, comparé aux fournisseurs réseaux commerciaux, souvent dépassés par le nombre d’utilisateurs à gérer.

DieuDJ schema.05.2012 1024x749 Un peu de technique  dieu est un dj insanë insane in sane insan e julien brun vincent de repentigny falk richter guillaume corbeil

Pour ce qui est des deux dernières notions du système de téléprésence images et son de DIEU EST UN DJ, c’est la partie régie d’insanë qui gère le traitement de l’image et du son en temps réel.

Le son est géré localement en hardware (consoles son, etc.) et est transmis directement sans latence à l’interface de streaming son de Linux (jackaudio).

Calendrier mixologic 300x199 Un peu de technique  dieu est un dj insanë insane in sane insan e julien brun vincent de repentigny falk richter guillaume corbeilPour ce qui est du traitement de l’image, cela devient plus compliqué. Le matériel de gestion de l’image en temps réel hardware (sans latence) étant extrêmement cher et peu performant, une solution software (loigicielle) a donc été privilégiée pour DIEU EST UN DJ. Mais comment traiter ce signal sans ajouter un second ordinateur avec tout le surplus de latence que cela comporterait? Le Métalab SAT (centre de recherche et développement de la Société des arts technologiques [SAT]) s’est donc attelé à la tâche de développer un contrôleur vidéo pour son interface de streaming milhouse. Il a donc été mis en place un système software qui recueille les flux vidéos entrants de milhouse, les flux vidéos locaux ainsi que des fichiers vidéos locaux et qui les intègre dans un univers graphique nommé SPIN. Une fois créé sous formes de layers individuels dans SPIN, ces signaux peuvent être modifiés directement dans cet univers graphiques et en temps réel. Mixologic, une interface sur-mesure de commande (actuellement au stade de prototype, implémenté en PureData) envoie des commandes simultanément aux SPINSERVERs de Genève et de Montréal afin que ceux-ci traite leurs layers selon les données entrées dans cette interface. Un système de presets permet ensuite d’enregistrer ces états de commande et de les rappeler quand cela est souhaité par la mise en scène
De cette manière, il est facile de jouer sur les proportions images-scène, de traiter la qualité et l’esthétique des signaux vidéos et de les projeter à n’importe quel endroit du décor et de l’espace (mapping).

Toute l’équipe d’insanë profite de cet article pour remercier nos soutiens techniques et logistiques:

logo metalab sat Un peu de technique  dieu est un dj insanë insane in sane insan e julien brun vincent de repentigny falk richter guillaume corbeilMerci au Métalab SAT et plus particulièrement à Michal Seta, Alexandre Quessy, Nicolas Bouillot, Mike Wozniewski et Michaël Richard pour le support et le développement des interfaces réseau et traitement de l’image.

logo switch Un peu de technique  dieu est un dj insanë insane in sane insan e julien brun vincent de repentigny falk richter guillaume corbeilMerci à SWITCH et plus particulièrement Simon Leinen et Felix Kugler pour la mise en place et la gestion d’une connexion très haut débit fibre optique au Théâtre de l’Usine.

DIEU EST UN DJ au Mapping Festival

C’est officiel, à la vue de tous, étalé au grand public; à Genève, les représentations de DIEU EST UN DJ auront lieu dans le cadre du Mapping Festival au Théâtre de l’Usine, les 11, 12, 18 et 19 mai 2012!
(Au même moment exactement à Montréal, nous serons à la Société des arts technologiques [SAT], dans le cadre de la Biennale internationale d’art numérique (BIAN))

De plus, en marge de DIEU EST UN DJ insanë propose un workshop sur la téléprésence artistique. Le workshop se donnera en simultané à Genève dans le cadre du Mapping Festival et à la [SAT] de Montréal. Ensemble, nous tenterons d’expérimenter la création à distance, au-delà des espaces géographiques pour mettre savoirs et expériences en commun. Le workshop fait appel à toute personne ayant une pratique artistique professionnelle, que ce soit dans la création numérique, dans la performance ou dans d’autres disciplines de l’image, du mouvement et du son.

Inscriptions: workshop@mappingfestival.com (préciser le nom du workshop dans l’objet)

Plus d’infos:
http://mappingfestival.ch/2012/
http://www.sat.qc.ca/
http://www.bianmontreal.ca

Mapping affiche1 DIEU EST UN DJ au Mapping Festival dieu est un dj insanë insane in sane insan e julien brun vincent de repentigny falk richter guillaume corbeil

DIEU EST UN DJ à la BIAN

C’est officiel, à la vue de tous, étalé au grand public; à Montréal, les représentations de DIEU EST UN DJ auront lieu dans le cadre de la BIAN (Biennale internationale d’art numérique), les 11, 12, 18 et 19 mai 2012!

Venez nous voir à la Société des arts technologiques [SAT], billetterie bientôt en ligne!

EDITO:

LE NUMÉRIQUE SE RETROUVE EFFECTIVEMENT, MAINTENANT, PARTOUT DANS NOS VIES. IL S’EST IMMISCÉ DANS NOTRE QUOTIDIEN AVEC UNE TELLE SUBTILITÉ QU’ON EN A OUBLIÉ SA PRÉSENCE. IL EST PHÉNOMÈNE QUASI MYSTIQUE POUR LES UNS, SOURCE DE DÉPENDANCE POUR LES AUTRES.

EN 2012, IL N’EST PLUS POSSIBLE DE PARLER DE CRÉATION ARTISTIQUE SANS QUE LE NUMÉRIQUE SOIT IMPLIQUÉ.

LA BIENNALE INTERNATIONALE D’ART NUMÉRIQUE – BIAN – RÉPOND À UN SOUHAIT, CELUI DE CRÉER UNE MANIFESTATION MARQUANTE RÉVÉLANT L’EFFERVESCENCE DE L’ART NUMÉRIQUE SUR NOTRE TERRITOIRE ET LA MATURITÉ DE LA DISCIPLINE À L’ÉCHELLE INTERNATIONALE. LA BIAN MET EN VALEUR LES VOLETS ART DE L’INSTALLATION ET ART PUBLIC DE CETTE DISCIPLINE.

SOUS LE THÈME PHÉNOMÈNES, LA BIAN RASSEMBLE DES ŒUVRES QUI DÉVOILENT OU QUESTIONNENT LA FAÇON DONT LE PHÉNOMÈNE NUMÉRIQUE EST AUJOURD’HUI PERÇU, DEVENANT, VU SON DÉVELOPPEMENT, « INDISCERNABLE DE LA MAGIE » COMME L’ÉCRIVAIT ARTHUR C. CLARKE.

LA BIAN NE POUVAIT EXISTER SANS L’APPORT DES PRINCIPAUX INTERVENANTS DE L’ART NUMÉRIQUE ET DES PLUS IMPORTANTS ACTEURS DE L’ART CONTEMPORAIN MONTRÉALAIS. ILS SE SONT JOINTS AVEC ENTHOUSIASME À CETTE PREMIÈRE ÉDITION QUI, EN FAIT, N’EST QU’UN POINT DE DÉPART.

UN IMMENSE MERCI À TOUS NOS PARTENAIRES, QUI CONTRIBUENT À L’ENVERGURE DE CETTE PREMIÈRE ÉDITION. ET DES REMERCIEMENTS PARTICULIERS À TOUTE L’ÉQUIPE DE L’ACREQ / ELEKTRA, QUI M’A SUIVI DANS CETTE AVENTURE, NÉCESSAIRE.

ALAIN THIBAULT, DIRECTEUR ARTISTIQUE

BIAN DIEU EST UN DJ à la BIAN dieu est un dj insanë insane in sane insan e julien brun vincent de repentigny falk richter guillaume corbeil